Violette Dorange en DeVenir : Objectif Vendée Globe 2024

0
64

Un tour du monde aux couleurs de la jeunesse en DeVenir

Une page se tourne, une nouvelle s’écrit ! Dixième de la Solitaire du Figaro 2022, la jeune et talentueuse navigatrice, Violette Dorange, met désormais le cap sur l’avenir… C’est donc avec le Vendée Globe 2024 dans le viseur que la marraine de la fondation Apprentis d’Auteuil travaille avec enthousiasme à la concrétisation de son projet : un tour du monde aux couleurs de la jeunesse en DeVenir. Cette saison 2022 t’a plutôt souri, peux-tu nous la résumer ?        

Dès la première course de la saison, j’ai tout de suite vu que j’avais un potentiel supérieur à celui de l’année dernière. Mes deux courses en double ont été géniales et m’ont enfin permis de trouver la méthodologie pour avoir une bonne vitesse. Et puis cerise sur le gâteau, je termine ma saison avec un beau top 10 sur la Solitaire du Figaro. C’est la validation de trois belles années de travail.

Violette Dorange, navigatrice talentueuse

Quels ont été les moments les plus difficiles et les plus gratifiants ?                                                              
Sur mes 3 années, le moment le plus dur c’est quand j’ai dû terminer une étape de la Solitaire du Figaro 2021 dans 25 nœuds de vent avec un safran cassé. Il y avait beaucoup de virements à faire et je me suis fait mal au dos en portant tous les sacs. Sur cette édition 2022, mise à part le dernier bord de vent arrière, je n’ai pas été dans le dur. J’ai surtout vécu des moments heureux, comme la fin de la première étape : remontée de dingue, je passe de la 27ème à la 7ème place en une nuit en choisissant de superbes options. Et surtout, mon arrivée finale où j’apprends mon résultat… J’ai beaucoup apprécié cette dernière course, ses beaux paysages, me retrouver seule en mer… J’ai pleinement profité de tous ces instants forts en émotions.

Quelle est la suite maintenant ? 

Concrétiser le projet DeVenir. Et ça commence dès le mois de novembre avec le retour de la Route du Rhum puisque je vais convoyer le bateau de Jean Le Cam entre la Guadeloupe et la France. J’ai hâte de découvrir enfin l’IMOCA, de maîtriser les manœuvres, de me confronter à de nouveaux concurrents, de comprendre tous les aspects du bateau… d’accomplir mon rêve ! Mais pour y parvenir, il nous manque LE partenaire Titre qui nous permettra d’aller jusqu’au bout du projet DeVenir… 

Peux-tu nous parler du projet DeVenir ? 

Depuis mes 7 ans, je rêve d’aventure. J’ai réalisé de nombreux défis comme la traversée de la Manche en Optimist*, la Mini Transat ou encore la Solitaire du Figaro… Aujourd’hui je souhaite viser plus haut et participer au Vendée Globe 2024 : un tour du monde en solitaire.Mais pas seulement ! Au-delà du défi sportif, l’objectif est d’utiliser cette exposition médiatique pour soutenir les initiatives en faveur de la jeunesse, c’est-à-dire permettre aux jeunes de trouver leur voie et de se former pour un bel avenir. C’est pourquoi, depuis 2020, je suis la marraine de la fondation Apprentis d’Auteuil. Avec eux, je souhaite accompagner la jeunesse en DeVenir !

Projet DeVenir: Soutenir la jeunesse en difficulté Le projet Devenir, c’est un défi sportif sociétal, un collectif de partenaires associés à une cause, celle de la jeunesse en difficulté. C’est aussi une association forte avec la Fondation Apprentis d’Auteuil qui, depuis 150 ans, œuvre pour soutenir ces jeunes et leurs apporter une éducation de qualité. Un bel équipage Apprentis d’Auteuil et Violette Dorange ont signé un partenariat où la fondation n’apporte aucun financement. La navigatrice appose le logo d’Apprentis d’Auteuil sur la grand-voile de son bateau baptisé DeVenir, pour lui donner la plus grande visibilité possible. Elle invite, bénévolement, le grand public à faire des dons à la fondation. Elle implique également ses sponsors dans des actions de mécénat au profit des jeunes et des adultes d’Apprentis d’Auteuil.« La confiance peut sauver l’avenir » est le crédo de la fondation, c’est aussi le résumé de l’aventure du Projet DeVenir : des partenaires ont choisi de faire confiance à une jeune femme de 20 ans pour parier sur l’avenir !  

Violette Dorange, une sportive engagée !

Palmarès de Violette, 21 ans, navigatrice et étudiante en ingénierie à l’INSA de Rennes :


2022 :

– Solitaire du Figaro : 10ème
–    Solo Maître Coq : 20ème
–   Trophée Banque Populaire Grand Ouest : 4ème avec Erwan Tabarly
–   Sardhina Cup : 5ème avec Julien Pulvé
–  Solo Guy Cotten Concarneau : 8ème

2021 :
–  Solitaire du Figaro : 19ème au classement général
– Transat en Double Figaro : 9ème avec Alan Roberts

2020 : 
– Solitaire du Figaro : 30ème
– A 19 ans Violette est la plus jeune femme sur La Solitaire du Figaro
2019 : Mini Transat 6.50 : 16ème
2018 : Championnat du Monde Jeunes 420 (USA) : médaille de bronze

2017: La 1ère à traverser le détroit de Gibraltar sur un Optimist
2017 : Vice-Championne du Monde de 420 Sanya (Chine) ; Championnat d’Europe Open 420 à Athènes (Grèce) : 3ème ; Championne de France 420

2016: La 1ère à traverser La Manche sur un Optimist
 – Ile de Wight / Cherbourg

2016 : Championnats du Monde Jeunes en 420 à Auckland (NZL) / Médaille de bronze ; Championne de France 420

2015 : Championnat d’Europe Optimist (Pays de Galles) : 4ème

N’hésitez pas à suivre nos aventures cette semaine en cliquant sur francaises-ethniques.com.

Article précédentRetour sur la 75ème édition du festival de Cannes 2022
Journaliste depuis plus de 15 ans, ayant exercé pour différents magazines dont Amina ou encore Respect Mag, l'arrivée de son petit garçon dans sa vie l'a poussée à porter un nouveau regard sur le monde, à se poser encore plus de questions. Après des heures de réflexion, il est apparu évident pour Jessica, qu'elle se devait de porter haut et fort le regard de la femme qu'elle est, française, multiple et ethnique, mais aussi et surtout celui de toutes les femmes françaises. Ainsi est né Françaises Ethniques, le magazine.